Bilim Koleji est devenue une école sœur avec les Ecoles Maarif du Kosovo

11.01.2019

Istanbul Bilim Koleji est devenue une école sœur des Ecoles Internationales Maarif de Prizren, au Kosovo, dans le cadre du Projet de Jumelage.

Istanbul Bilim Koleji est devenue l'école jumelle des Ecoles Internationales Maarif de Prizren, au Kosovo, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée au Centre de Conventions Aliya Izzetbegovic. Istanbul Bilim Koleji a rencontré les élèves des Ecoles Internationales Maarif de Prizren dans le cadre du projet relatif au Jumelage. Osman Nuri Kabaktepe, Vice-président de la Fondation Maarif de Turquie, a déclaré : « Nous le faisons dans le cadre du Projet de Jumelage de notre Fondation. Le projet que nous avons réalisé dans nos 11 écoles a une différence cette fois-ci. Ce projet a été lancé à la demande de Bilim Koleji et non de la Fondation. Les gens gagnent en valeur avec leur expérience. »

NOTRE GEOGRAPHIE BIEN-AIMEE N’A PAS DE FRONTIERE

L’une des choses les plus importantes que les gens doivent accumuler dans le monde est des amis. Le Directeur d'Istanbul Bilim Koleji, Rahmi Güler, a déclaré : « Nous sommes ici pour le projet de jumelage TUR-KO, que nous travaillons depuis de nombreuses années. Actuellement, il peut sembler que nous ayons des frontières entre nous, mais cela n’a aucune importance. Nos cœurs et notre géographie bien-aimée n'ont pas de limites. L’hiver est arrivé à Istanbul, mais nous nous sommes réchauffés avec nos frères du Kosovo, arrivés hier. Nous avons une très bonne relation entre nous. En rencontrant nos frères du Kosovo, nous avons senti la chaleur de pouvoir accueillir un parent d’Aydın, d’Ankara ou de Diyarbakır. Nous voulons renforcer notre amitié et notre fraternité. Pour le Kosovo et la Turquie de demain, vous verrez à quel point cette fraternité est importante pour l’avenir."

PRIZREN, UNE VILLE ANATOLIENNE
 
Le Directeur de l'Education Nationale de la Province de Küçükçekmece, Necati Tekbaş, a déclaré : « Nous avons eu l'occasion de visiter Prizren, la maison de nos estimés frères appartenant à notre géographie bien-aimée. Nous avons visité la tombe de Murat Hüdavendigar où nos ancêtres étaient des martyrs et des vétérans. Croyez-moi qu'il n'y aucune différence entre là-bas et une ville anatolienne. Nous nous sommes sentis chez nous. Je souhaite que nos étudiants ressentent la même chose ici aussi. »

 

 

AUTRES NOUVELLES

Video Title